Source CNOSF

Sport en France, la chaîne du mouvement sportif, a fêté son 1er anniversaire ce 28 mai 2020, l’occasion pour le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et l’éditeur de la chaîne, Media365, de revenir sur cette première année d’exploitation riche en contenus, images et témoignages de tous types.

Depuis le 28 mai 2019, Sport en France est devenue la première chaîne de télévision dédiée à l’ensemble des sports, gratuite et aux contenus librement diffusables. Elle contribue ainsi à faire découvrir le mouvement sportif dans son intégralité : c’est la chaîne de tous les sports, mais aussi de tous les sportifs, féminins, masculins, handisports et sports adaptés, professionnels et amateurs de tous âges.

La présence de la chaîne dans le paysage audiovisuel Français prend tout son sens aujourd’hui. Son offre de programmes est perçue comme légitime par plus de 2 français sur 3*.

En un an, Sport en France c’est :

  • Plus de 80 Fédérations impliquées ;
  • 276 retransmissions d’événements sportifs :
    • 45 épreuves nationales dont le Championnat de France de handball (LFH), le Championnat de France de volley (ligues AM et AF), les Championnats de France de tennis de table (Pro A), d’escalade, badminton, savate boxe, sport de glace, judo, Ligue M1 de sport boules…
    • 47 épreuves internationales 2019 et 2020 dont le TQO de rugby à VII 2019, le Championnats d’Europe de badminton par équipe 2020, le match de préparation de l’équipe de France de Volley, la Lique Mondiale de waterpolo 2020, le Grand prix d’équitation de la Baule, l’étape de la Coupe du monde de tir à l’arc, l’étape de la coupe du monde de fleuret, la Ligue des champions de Volley H et F, la Ladies Night Tour (Ski), les Championnats du monde 2019 de voltige aérienne, le Championnat du Monde de long track (motocyclisme)…
  • 108 émissions en plateau et plus de 320 invités pour débattre des sujets qui font l’actualité du sport et des Fédérations ;
  • 211 programmes courts, reportages et documentaires ;
  • 517 heures de contenus originaux diffusés.

Sport en France, c’est aussi depuis 6 mois une plateforme de replay qui rassemble plus de 1 200 vidéos accessibles gratuitement depuis le site internet de la chaîne : www.sportenfrance.com/replay. La plateforme totalise plus de 665 000 vues à ce jour.

Si les audiences de la chaîne ne sont pas encore mesurées, les résultats de l’enquête de notoriété et d’écoute menée avec Médiamétrie du 23 avril au 7 mai derniers sont très satisfaisants et surtout encourageants. En effet, la chaîne affiche un taux de notoriété de 38% auprès des personnes de 15 ans et +, recevant la télévision par l’ADSL, câble ou fibre optique*. Le taux de notoriété le plus élevé est atteint chez les jeunes de 15-24 ans.

En complément, et selon les résultats de l’étude, le bassin potentiel d’audience de la chaîne est de près de 4,7 millions de personnes, dont un tiers se déclare téléspectateurs réguliers, soit 1,5 million de Français*.

Le modèle, souhaité par le CNOSF, de libre accès à la chaîne quel que soit le type de supports utilisés (TV, internet et autres plateformes) s’avère efficace. En effet, l’étude confirme que 26% des téléspectateurs regardent la chaîne sur la télévision via la TV d’Orange, Free, Bouygues et SFR. 10% le font sur un support digital (site internet et plateformes vidéo telles que Molotov TV) et une majorité restante de façon mixte.*

Des tendances qui valident la stratégie de reprise large et de complémentarité des supports pour la consommation de contenus de Sport en France.

Le CNOSF et Media365 sont à la fois heureux et fiers de ces premiers résultats et du travail accompli durant cette première année. Ils remercient l’ensemble des Fédérations sportives, ainsi que tous les partenaires qui soutiennent le projet et participent à l’enrichissement des contenus : l’Agence nationale du Sport, BPI France, Le Coq Sportif, le Cosmos, MGEN, la Mutuelle Des Sportifs, l’UNION Sport et Cycle, et VoGo.

Fort de cette première année, le CNOSF, les Fédérations sportives françaises et Media365 préparent, avec détermination, une grille de rentrée ambitieuse au service de la reprise du sport et visant à toujours mieux toucher et inspirer les français.

*Source : Médiamétrie – Etude Ad hoc TV Avril 2020 – 15 ans et + recevant la télévision par ADSL, câble ou fibre optique. 1 545 individus 15 ans et + interrogés recevant la télévision par ADSL, câble ou fibre optique

Denis Masseglia
Président du CNOSF

« Durant cette première année, l’enjeu a été d’installer, dans le paysage audiovisuel national, Sport en France comme la « chaîne du mouvement sportif ». En défendant l’ambition inédite d’une diffusion exhaustive et d’une médiatisation de tous les sports, nous sommes restés fidèles à nos engagements et sommes très heureux du chemin parcouru. Si le contexte ne lui permet pas de célébrer ce premier anniversaire comme souhaité, entouré de tous ceux qui l’ont accompagné cette année, le CNOSF est néanmoins très fier du chemin parcouru en seulement un an. Après la période particulièrement difficile de pandémie, de confinement et d’arrêt d’activité que tous nos concitoyens, et que tous les sportifs, viennent de subir, Sport en France sera encore plus présente, dans le cadre du plan de relance de rentrée, aux côtés du sport français et de ses clubs. »

Guillaume Sampic
Directeur Général de Media365

« La TV a prioritairement été pensée dans une volonté d’équité dans la mise en valeur de tous les sports indépendamment des considérations d’audience. Chaque discipline y a sa place quel que soit le nombre de licenciés ou d’adeptes qu’elle rassemble. Il est très satisfaisant de constater que cette diversité a permis à Sport en France de trouver son public. Toutes les parties prenantes peuvent être fières d’avoir réussi à installer Sport en France dans le paysage audiovisuel et les prochains mois s’annoncent très excitants. »

Comment regarder Sport en France ?