Ce 11 juin 2016, la famille du Rugby francilien s’était donnée rendez-vous au cœur du Comité Départemental des Hauts de Seine, à Neuilly-sur-Seine, pour clôturer la saison 2015/2016 et tenir la 121ème Assemblée Générale du CIFR.

Ce temps est un moment privilégié pour faire le point sur l’année écoulée, pour ouvrir de nouvelles pistes, pour agir sur le quotidien et pour orienter les actions du Comité.

La matinée fut notamment l’occasion, pour Jean-Louis Boujon, Président du CIFR, de dresser le bilan de la saison et plus globalement du mandat 2012/2016 : « Force est de constater que le CIFR a été actif, réactif et déterminé par différentes initiatives et actions engagées ».

Il a été fait état des excellents résultats des clubs franciliens dans toutes les catégories d’âges, des progrès réalisés dans le développement des nouvelles pratiques, notamment le rugby à 5 et à 7. L’Assemblée Générale a également permis de mettre en avant les efforts engagés pour la féminisation de la pratique, même si les instances dirigeantes demeurent très masculines.

Jean-Louis Boujon a souligné le rôle joué par tous les acteurs, les dirigeants, les bénévoles, les clubs, qui portent, collectivement, le rugby en l’Ile-de-France.

Quelques chiffres clés du Rugby francilien :

40.000 licenciés joueurs et joueuses, dont 50 % sont des moins de 15 ans

  • 6.500 encadrants licenciés
  • 1.700 éducateurs / entraîneurs
  • 330 arbitres
  • 100 délégués
  • 40 médecins
  • 10.000 Bénévoles
  • 174 clubs
  • 1.500 équipes
  • près de 6.500 matches
  • 15 organisations de rugby à 5
  • 6 organisations de tournoi de rugby à 7
  • 158 Ecoles de Rugby avec ses 497 équipes

L’Assemblée Générale s’est conclue sur les quatre domaines prioritaires pour les années à venir :

  • Faciliter le quotidien des clubs : notamment dans l’administration, les procédures et le calendrier sportif, administratif et financier,
  • La coordination du territoire, avec le souci des grandes régions et du Grand Paris,
  • La performance des joueurs et des équipes,
  • Le rayonnement intra et externe, au double plan, national et international.

Notons la présence d’Evelyne Ciriegi, présidente du CROSIF, à cette assemblée.