Source DRJSCS

La nouvelle posture VIGIPIRATE qui intervient après l’attentat perpétré à Nice le 14 juillet 2016, vient adapter sans délais le dispositif de protection mis en oeuvre dans le cadre de l’EURO 2016 au contexte particulier de la période estivale.

Cette posture d’application immédiate sera réévaluée durant la deuxième quinzaine du mois d’août, de manière à porter les ajustements nécessaires à la sécurisation de la rentrée scolaire.

Le niveau « alerte-attentat » a été déclenché dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016 pour le département des Alpes-Maritimes et est maintenu en Île-de-France. La « vigilance renforcée » continue de s’appliquer sur le reste du territoire national.

Cette révision de posture répond à une menace qui demeure à un niveau particulièrement élevé, comme le démontre l’attentat perpétré à Nice, qui souligne encore la variété des modes d’action mis en oeuvre par les terroristes.

Cette posture traduit une bascule d’effort vers les lieux de villégiature touristiques. Elle met l’accent sur :
– la protection des sites touristiques et des grands événements estivaux susceptibles de générer une forte affluence, notamment les festivals ;
– le maintien de la vigilance dans le domaine des transports notamment au moment du « chassé-croisé » du début du mois d’août et lors de la fin de la période estvale ;
– le maintien dans la durée du dispositif de contrôle aux frontières ;
– la poursuite d’une démarche de sensibilisation permettant de renforcer la vigilance du grand public.

Nous attirons votre attention sur le point 2.2 de la note qui concerne les Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) et les clubs sportifs.

Télécharger la note