Comité Régional Olympique et Sportif d'île de France

AFLD : bilan et perspectives

Source Alexandre Terrini

Dans son Plan stratégique 2018-2020, l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) affirme vouloir être un acteur de référence et actif de la lutte contre le dopage, y compris dans le champ de la prévention, tant sur le plan national, auprès du mouvement sportif, qu’international, auprès de l’Agence mondiale antidopage (AMA) et des autres organisations antidopage. Pour cela, elle a identifié six axes.

Premier axe stratégique, perfectionner la lutte contre le dopage dans le sport de haut niveau et professionnel. Certes, la lutte contre le dopage dans le sport de haut niveau et professionnel a atteint, en France, une certaine maturité. Dont acte mais il importe de faire mieux en « gagnant en efficacité par un meilleur ciblage des contrôles », affirme l’AFLD. Ce qui nécessite de faire œuvre de pédagogie par « l’éducation des sportifs et de leurs encadrants à leurs droits et devoirs en matière de lutte contre le dopage, aux règles de localisation et au déroulement d’un contrôle antidopage ». Et ce, aussi bien dans une visée de prévention de l’usage de produits dopants que « pour éviter les violations non analytiques des règles antidopage ».

Un meilleur ciblage des contrôles implique de professionnaliser les outils et les méthodes d’analyse des renseignements ; de mettre en place un dispositif de lanceurs d’alerte ; d’améliorer la pertinence du groupe cible (des athlètes contrôlés, N.D.L.R.) ; de mieux contrôler le respect des obligations de localisation et de systématiser l’exploitation du profil biologique.

Deuxième axe, intensifier la lutte contre le dopage dans le sport amateur et les disciplines émergentes. Le dopage ne gangrène pas seulement le sport de haut niveau mais aussi, voire davantage, le sport grand public (2,8 % de rapports d’analyse anormaux en 2016 contre 0,7 % dans le sport de haut niveau et professionnel). Dans le collimateur, les amateurs de bon niveau dans les sports majeurs et les jeunes sportifs pratiquant des disciplines émergentes (sports de combat), parfois hors cadre fédéral. Autre dérive : la diffusion, dans d’autres sports et dans le grand public, de pratiques dopantes et de produits dopants lourds par le biais de salles de remise en forme fréquentées et parfois encadrées par des pratiquants du culturisme.

Pour remédier à ce fléau qui affecte le sport de masse, l’AFLD va adapter ses stratégies de contrôle et de sensibilisation aux diverses populations concernées également via les Centres interrégionaux antidopage (Cirad). Elle projette également de proportionner ses moyens à la taille des populations concernées tout en renforçant son service juridique afin de faire face à la hausse de l’activité disciplinaire. Le tout sans négliger les actions de prévention visant le grand public dans le cadre de coopérations avec les ministères des Sports, de la Santé et de l’Éducation nationale.

Troisième axe, répondre aux exigences croissantes de conformité et de qualité. Sous l’autorité de l’AMA qui effectue des audits, l’AFLD doit répondre, devant l’AMA, de la conformité des sanctions prononcées. Ce qui implique, pour elle, de « poursuivre la professionnalisation des différents acteurs participant à l’activité de contrôle et disciplinaire (…) et de renforcer la fonction qualité et conformité » en son sein. Autre projet, étendre la démarche qualité en place au laboratoire à l’ensemble de l’Agence en lançant un processus de certification ISO 9001.

Quatrième axe, optimiser les ressources mobilisées au profit de la lutte contre le dopage. La mission de l’AFLD est à la fois de préserver l’intégrité des compétitions sportives et de contribuer à la santé publique. Or, déplore-t-elle, « le volume de contrôles autorisé par les ressources dont dispose l’Agence est insuffisant pour poursuivre de manière pleinement satisfaisante chacun de ses objectifs ». Ce qui implique, plus que jamais, de « continuer d’optimiser les ressources qu’elle consacre à son activité en affinant le pilotage de cette dernière, notamment sur le plan budgétaire, en identifiant des sources d’économies et en diversifiant ses sources de financement ».

Cinquième axe, conforter la position du laboratoire. L’AFLD déplore ne pas s’être vu octroyer les moyens de ses ambitions alors qu’elle croule sous le travail. « En 2016, le département des analyses de l’Agence a fait face à une hausse importante de son activité à la suite de la suspension de l’accréditation de plusieurs laboratoires antidopage étrangers, explique-t-elle. En conséquence, du retard a été pris dans le développement des méthodes permettant de répondre aux exigences techniques croissantes de l’AMA. Les moyens de l’Agence sont insuffisants pour remédier à ces difficultés qui viendront rapidement limiter l’accroissement de l’activité. »

Autre obstacle, des « infrastructures insuffisantes au regard de l’augmentation de l’activité », le laboratoire de l’AFLD étant implanté dans des locaux anciens et difficiles à rénover. Bref, il y a quelque peu péril en la demeure.

Ce qui pousse l’Agence à vouloir sécuriser l’accréditation du laboratoire en ne cessant de se conformer aux exigences imposées par l’AMA, en réorientant des techniciens expérimentés vers le développement, en multipliant les échanges de bonnes pratiques et en diligentant des audits externes. Il convient également d’adapter les capacités du laboratoire à la hausse de l’activité et à sa variabilité, ce qui implique, entre autres, d’automatiser et de simplifier les phases de préparation (screening en haute résolution) et de… planifier son déménagement dans un avenir proche.

Sixième et dernier axe, améliorer l’insertion de l’Agence dans son environnement et accroître son rayonnement. L’Agence entend renforcer son aura, autrement dit, « gagner en influence auprès du public sportif et approfondir ses liens avec ses partenaires nationaux et internationaux ». A cette fin, il est prévu qu’elle approfondisse le dialogue avec les fédérations sportives, les ligues professionnelles et le CNOSF dans une approche partenariale.

2018-02-09T12:46:28+00:00

Espace Membres

Espace Ligues

85c79061632f13e6f1659b06b73802fabbbbbbbbbbbbb