Comité Régional Olympique et Sportif Île de France

Guy Dupuis

Guy Dupuis, un grand monsieur du sport vient de nous quitter à l’âge de 87 ans à la suite d’une longue maladie contre laquelle il s’était battu avec un courage exemplaire. Très affaibli depuis plusieurs années, il avait continué à œuvrer pour le sport au travers de ses fonctions et de ses conseils avisés.

Il avait été durant vingt ans membre du comité directeur du CROS Île-de-France et depuis 2000 il siégeait à la commission permanente des membres d’honneur. Pendant huit olympiades il a été élu au comité directeur du CDOS 95.

Mais il avait surtout fait carrière dans le judo, il avait débuté cette discipline dès 1947. Il était devenu ceinture noire en 1952, membre de l’équipe de France, dirigeant, enseignant, arbitre international. Très récemment il lui avait été attribué le grade exceptionnel de 9ème dan. La liste de ses fonctions serait trop longue à énumérer tant il s’était investi avec générosité et abnégation pour cette discipline et le sport en général.

Il avait été entre autre fondateur et président du Comité du Val d’Oise et de la Ligue Île-de-France de judo. Président du Collège National des Ceintures Noires, fondateur de plusieurs clubs dans le val d’Oise dont il était resté fidèle.

Mais surtout il était un infatigable serviteur du sport, particulièrement altruiste, au service des autres, d’une rare gentillesse, et toujours d’une écoute bienveillante.

Au cours de sa très longue carrière de plus de soixante ans, il avait souvent reçu les honneurs du mouvement sportif. Il avait été fait notamment Chevalier dans l’Ordre National du Mérite (CROS Actu n°96), médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, grande médaille d’or de la fédération de judo, croix d’excellence du Mérite des ceintures noires, croix de vermeil de la FSCF, il avait obtenu le prix national du fair-play.

Mais surtout nous retiendrons de lui l’homme qu’il a été, mettant en application au quotidien toutes les valeurs du sport pour lesquelles il s’est dépensé sans compter.

Il aimait à dire en fin de réunion « au revoir les amis ». Aujourd’hui c’est nous qui disons « au revoir ami Guy ». Tu vas nous manquer car tu étais un vrai samouraï.

Le CROS Île-de-France adresse à sa famille ses condoléances émues et son amical souvenir.

Christian Cervenanski

2018-09-20T17:23:21+00:00

Espace Membres

Espace Ligues

Donec et, Praesent Nullam sit venenatis, efficitur. justo vulputate, odio ipsum