Gentilly, le 12 novembre 2019

Madame la ministre,

Le Conseil d’Administration du CROS Ile-de-France, réuni le mercredi 6 novembre 2019, exprime une forte inquiétude au vu des incertitudes planant sur l’organisation des futures conférences régionales du Sport. Ces incertitudes sont renforcées par les lettres ouvertes récentes de l’ANDES et de France Urbaine.

Le Conseil d’Administration du CROS tient à vous faire part de ses craintes que ne soit mise en place une organisation différente de celle qui a été retenue, à l’issue d’une longue concertation rassemblant l’ensemble du Mouvement Olympique et Sportif, pour l’Agence nationale du Sport.

Une répartition différente au niveau national et au niveau régional du poids des différents collèges composant la gouvernance de ces instances remettrait en cause les acquis de cette concertation. Il semble donc primordial de voir maintenue la répartition suivante :

  • 30% pour l’État,
  • 30% pour les collectivités territoriales,
  • 30% pour le mouvement sportif,
  • 10% pour le monde économique.

Le Conseil d’Administration s’étonne également de la possible création d’un collège des usagers tel que semblent le proposer certaines régions. Une telle proposition ne résulte pas d’une quelconque concertation et irait à l’encontre de la volonté d’un sport Français fédéré.

Alors que les prochains mois s’annoncent décisifs pour poser le cadre de la nouvelle gouvernance du sport, il est plus que jamais important que toutes les entités territoriales sportives puissent se voir reconnaître leur rôle structurant et essentiel dans les territoires.

Le décret d’application prochainement publié doit nécessairement encadrer ces conférences régionales du sport concernant ces différents points auxquels nous sommes particulièrement attachés.

En vous remerciant de l’attention que vous apporterez à cette lettre, nous vous prions d’agréer, Madame la ministre, l’expression de notre très haute considération.

Pour le Conseil d’Administration,
Evelyne Ciriegi, Présidente du CROS Île-de-France

Télécharger la lettre ouverte

Statistiques

Pour une transparence totale, nous vous proposerons de découvrir les statistiques de la lettre ouverte.

Diffusée sur l’ensemble des canaux du CROS Île-de-France, elle a été envoyé en plus de Madame la ministre à l’ensemble du mouvement sportif francilien, au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et ses structures déconcentrées (CROS, CDOS et CTOS), à l’Agence nationale du Sport (AnS), aux services de l’État de notre territoire et à l’ensemble des élu·e·s de la République en Île-de-France (Maires, Conseillers régionaux, départementaux et territoriaux, Sénateurs et Députés).

E-mailing

Facebook

Twitter