Le 24 juin 2016 se tenait dans la salle Bouvier du Musée Carnavalet, dans le Marais, le comité de pilotage de la 10ème édition des Gay Games qui se dérouleront du 4 au 12 juillet 2018.

Pour la première fois en France, les Gay Games se veulent, dans la voix du Président de Paris 2018, Emmanuel PICAUD, un événement : ambitieux, innovant et inclusif. Ils sont l’inverse de Jeux communautaires, aucun critère n’est requis pour s’inscrire, pour participer. Ce sont près de 15 000 participants qui sont attendus et espérés, pour ce qui doit être une répétition, en version réduite, des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, si la capitale française est retenue comme ville hôte.

Paris 2018 peut permettre d’opérer un changement des consciences dans le monde du sport, notamment en ce qui concerne l’homophobie. D’où la volonté, pour toucher le maximum de territoires, d’organiser un grand événement à la rentrée scolaire afin de signer des conventions avec les différentes fédérations sportives qui soutiennent cette mobilisation.

Des représentants des différentes institutions partenaires, notamment du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de la Ville de Paris, du Centre National du Développement du Sport, du Délégué Interministériel aux Grands Evénements Sportifs et du Comité Régional Olympique et Sportif d’Île-de-France étaient réunis lors de ce comité de pilotage et ont pu mesurer les avancées de ce projet fort de sens.