Ce jeudi 24 août 2017 se tenait un colloque international sur la thématique de la place des femmes dans le sport. Organisé par Fémix’Sports et la Fédération Française de Lutte, celui-ci s’est tenu à l’hôtel IBIS STYLE à deux pas de l’Accorhotels Arena, dans le cadre des mondiaux de lutte.

Après l’ouverture du colloque par Alain BERTHOLOM, Président de la FFLDA, Marie-Françoise POTEREAU, Présidente de Fémix’Sports a présenté quelques chiffres faisant l’état de la mixité et de l’égalité dans le sport français. Bien que 64% des femmes pratiquent une activité sportive de manière régulière (au moins une fois par semaine en 2010), seulement 37,5% de femmes sont licenciées dans un un club en 2015. Alors que les Fédérations multisports sont presque à l’équilibre : 52,3% de licences féminines délivrées en 2015, certaines Fédérations unisport peinent à dépasser les 6% de licences féminines, comme le football et le rugby.

La répartition hommes-femmes chez les athlètes de haut niveau est également significative. Le volleyball, le ski, le handball, l’athlétisme, mais également le rugby ont, sur ce point-là, une répartition très équilibrée :

Du côté de la mixité des instances dirigeantes, les chiffres n’ont pas beaucoup évolué. 17,8% des Conseillers/ères Techniques Sportifs (CTS) sont des femmes et 13,4% des Directeurs/trices Technique National/e (DTN) sont des femmes.

Plus de chiffres ici. 

Thierry MARDARGENT, DTN de la FFSBoxe et Lise LEGRAND, Vice-Présidente de la FFLDA ont ensuite présenté leurs plans de féminisation pour répondre à cette problématique. Plusieurs actions favorisant l’accès à la pratique et promouvant la mixité dans le sport ont été présentées, telles que laisser plus de place au sport féminin dans les médias, la création de campagnes ciblant les femmes ou encore le développement de l’encadrement féminin.

Lilamani DE SOYSA, Conseillère sportive auprès d’organisations internationales et Natalia YARIGUINA, Présidente de la commission féminine de l’UWW ont présenté les stratégies internationales pour promouvoir la place des femmes, avec notamment des groupes de travail et l’organisation de colloques similaires à celui-ci, dont le prochain se déroulera du 17 au 20 mai 2018 au Botswana. Toutes les informations relatives à cet événement sont disponibles ici.

Marie BARSACQ, Directrice impact et héritage Paris 2024 a souligné l’opportunité que représentent les Jeux Paris 2024 pour mettre en avant les femmes sportives et promouvoir un maximum d’actions favorisant la mixité, avant de laisser Laura FLESSEL, Ministre des sports, clôturer le colloque.

Toutes les personnes présentes au colloque ont ensuite été invitées à assister à la finale de lutte féminine où Koumba LARROQUE nous a fait l’honneur de décrocher une médaille de bronze.