Source : Anamosa

Actrice et observatrice, la sociologue Béatrice Barbusse livre ici un document personnel, engagé et étayé, pour analyser l’ancrage du sexisme dans le sport, sans omettre les changements en cours. Le sport ne saurait-il être qu’un genre masculin ?

Du sexisme ordinaire (ces petites remarques que certains considèrent comme des traits d’humour), qui d’ailleurs touchent femmes comme hommes, aux violences sexuelles, de la question d’une « nature masculine » du sport à celle de la féminité des sportives et des actrices du sport (nécessité ou pas ?), Béatrice Barbusse décrypte pas à pas, s’appuyant sur des cas concrets et sur son propre vécu, la réalité de l’ancrage du sexisme dans ce milieu qui est pourtant « le mariage le plus harmonieux entre notre culture de la concurrence et notre culture de la justice » (Alain Ehrenberg).
Pour aborder l’avenir, l’auteure explore aussi les lents changements en cours et les combats à mener, tels celui de la médiatisation, fondamentale pour une reconnaissance symbolique, ou encore celui de la féminisation de l’encadrement. Autant de luttes nécessaires qui ne pourront aboutir que si l’on intègre pour toutes et tous une sensibilisation à la question de l’égalité des genres et que si l’on parvient à faire prendre conscience au plus grand nombre, hommes et femmes confondus, la prégnance des stéréotypes dans nos façons de penser, de parler, de se comporter tous les jours.

Le livre est édité chez Anamosa et peut être directement commandé auprès de Chloé Pathé
chloe.pathe@anamosa.fr