Source Jérôme Decourcelles, journaliste

Organisée par le CROSIF, avec l’appui du Conseil Régional du Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques (CRCIAA), la 6ème édition de la Journée francilienne du Sauv’nage a rassemblé, à la piscine de la Plaine, à Paris, pas moins de 85 jeunes, âgés de 8 à 12 ans, cet après-midi du mercredi 17 mai 2017.

La journée Sauv’nage a plusieurs buts. C’est, tout d’abord, mettre en valeur l’Ecole de Natation Française, par le test du « Sauv’nage » grâce à des échanges entre les associations membres du CRCIAA, pour la formation des jeunes.

Le Sauv’nage, c’est la première étape à passer pour être autonome dans sa vie de nageur.

On entend, au bord du bassin, Carolle, Conseillère Technique Régionale de la Ligue Île-de-France de Natation, annonçant le pourquoi du comment : « Vous êtes à 50 mètres du bateau et vous avez, dessous, 10 m de profondeur. Il faut que vous soyez capables de retourner au bateau sans stresser, en totale sécurité, et en faisant plusieurs exercices », de l’entrée dans l’eau jusqu’à la recherche d’un objet immergé à 1,80 m, en passant par l’épreuve de la « planche » ventrale et sur le dos, l’équilibre vertical ou encore en passant sous les lignes d’eau.

Les enfants présents sont toutes et tous censé(e)s savoir nager. Certains, certaines sont tranquilles. Pour d’autres, la sérénité n’est pas de mise. Pourtant, toutes et tous plongent. Groupe après groupe, les jeunes passent. Les évaluateurs, Carolle, Michel, Sofia et Jean-Michel leur font passer le test chacun leur tour. Au bout, l’attestation de réussite au test du Sauv’nage de l’Ecole de Natation Française, ou un diplôme d’initiation aux étapes du Sauv’nage si l’une des épreuves a échoué, les attend.

Courage, dépassement de soi, défi, pleurs, joie, fierté, des mots qui résonnent autour du bassin aux couleurs de la candidature de la ville de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Ensuite, c’est la récré ! Place à un baptême de plongée et ce, pour tous les élèves. Les bulles d’air et leurs sons les amusent. Entourés de moniteurs, filles et garçons découvrent le monde du silence à 3m40 de profondeur.

Un goûter a clôturé l’événement, en présence de personnalités telles qu’Annie Leroy, membre du Comité Directeur du CROSIF et du CRCIAA, Jacques Mélinat, formateur et coordinateur pédagogique au CREPS, ou encore Bernard Champion, de la Fédération Nationale des Joinvillais (FNJ).

Bientôt, leurs Sauv’nage en poche, Yelena, Youssef et leurs camarades, venus de Paris et de Seine-Saint-Denis, passeront à l’étape suivante, « le Pass’sport de l’eau », à la découverte de tous les sports aquatiques, de la natation au water-polo.

L’histoire continue. Vivement la 7ème édition !