Source CNOSF

Dans sa contribution à la réussite des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et leur héritage, le CNOSF s’est engagé à mettre en place un programme « Dirigeants de demain » dans l’objectif de favoriser l’accès aux responsabilités associatives du plus grand nombre. Ce programme se déclinera notamment autour de différents publics : les femmes (programme Dirigeantes), les jeunes, les athlètes de haut-niveau.

Cet engagement se traduit par la volonté forte du CNOSF de repenser un dispositif de formation adapté au nouvel éco-système sportif, aux attentes et pratiques du public cible, les 16/35 ans, autant en termes de contenus de formation que d’approche pédagogique. La crise sanitaire que nous traversons conforte l’intérêt de penser cette approche en fonction des usages connectés et évolutifs des jeunes adultes.

Des travaux ont été engagés en ce mois de janvier 2021 afin de nourrir les réflexions du CNOSF et d’arriver à la production d’un concept global. Les trois grands piliers de ces travaux sont les suivants :

  • Une étude sociologique visant à mieux connaître et documenter deux figures types parmi les 16/35 ans, sur un panel de 2000 personnes : les engagé·e·s (adolescent·e·s et jeunes adultes ayant déjà un pied dans le monde associatif) et les non engagé·e·s (adolescent·e)· et jeunes adultes n’ayant pas d’implication dans le monde associatif) ;
  • La production d’un concept de formation autour des axes suivants : une philosophie d’intervention générale du dispositif, les champs de compétence amenés à l’alimenter, les modalités d’apprentissage recommandées, le rôle des principaux acteurs mobilisés et enfin quel lien avec les dispositifs existants (compte d’engagement citoyen, service national universel (SNU), service civique…).
    Ce livrable s’appuiera sur un benchmark de l’offre de formation fédérale, territoriale et européenne sur ce sujet, de manière à ce que le concept défini se pose en complémentarité de l’offre de formation existante.
  • La définition d’un plan de déploiement qui précisera les logiques d’animation (fédérale et territoriale) du concept et du dispositif de formation, aussi bien auprès du mouvement sportif que d’acteurs, qu’il reste à identifier, qui pourront être les relais auprès du public cible.

Dans ce cadre, nous vous invitons à remplir et à diffuser le questionnaire sur lequel l’enquête sociologique s’appuie, il est la résultante du premier axe mentionné plus haut.

Répondre au questionnaire

Le lien communiqué ci-dessus sera valide jusqu’au 1er février 2021.

Ce questionnaire, fondation indispensable du projet, demande environ 13 minutes d’attention.

Les données renseignées seront traitées par les prestataires retenus par le CNOSF dans le cadre de cette mission (CDES et OLBIA), puis diffusées et exploitées uniquement par les services du CNOSF en charge de ces sujets, dans un souci d’amélioration de l’accompagnement des membres du CNOSF.