Forum Génération Égalité – Appel de Paris pour le Sport

Source CNOSF et ministère chargé des Sports

Mercredi 30 juin 2021, le Président de la République Emmanuel Macron a ouvert le Forum Génération Égalité, conférence internationale organisée sous l’égide d’ONU Femmes et coprésidée par la France et le Mexique, qui se tenait à Paris jusqu’au 2 juillet. Plus de 50 orateurs internationaux, représentants des gouvernements, de la société civile, des ONG ou des institutions internationales et européennes, étaient présents pour témoigner de leurs engagements pour faire progresser les droits des femmes et des jeunes filles partout dans le monde.

Dans le cadre du Forum, le ministère chargé des Sports et les institutions représentatives du mouvement sportif français – CNOSF, CPSF, ANLSP, CoSMoS, FNASS – ont adhéré à l’Appel de Paris pour le Sport et à l’initiative « le Sport pour la Génération égalité », lancée par ONU Femmes en partenariat avec le CIO, dont l’objectif est de transformer l’environnement sportif vers une égalité réelle entre les femmes et les hommes, et d’utiliser le sport comme moyen d’autonomisation des jeunes filles.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, Brigitte Henriques, Présidente du CNOSF, Marie-Amélie Le Fur, Présidente du CPSF, David Tebib, Président de l’ANLSP, Philippe Diallo, Président du CoSMoS, et Robins Tchale Watchou, Président de la FNASS, ont souhaité prendre, ensemble, des engagements concrets et signé une déclaration commune donnant un signal politique fort et unitaire de leur volonté d’être acteurs du changement en faveur d’une égalité réelle dans le sport.

En tant qu’acteurs majeurs de la gouvernance du sport en France, cette déclaration illustre leur volonté d’agir pour un environnement sportif plus égalitaire en France pour les femmes et les filles d’ici 2025, à travers trois engagements concrets et immédiats :

  • Développer des actions de communication, auprès du grand public et des membres du mouvement sportif, pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport, pour ancrer la pratique féminine dans les usages et les représentations, pour soutenir les objectifs de parité dans la gouvernance sportive ;
  • Identifier une personne référente (salariée ou élue) dans chacune des six institutions, qui sera spécifiquement en charge des sujets liés à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la diversité, et qui sera responsable de la coordination des actions à mettre en œuvre ;
  • Élaborer puis déployer un plan de féminisation, personnalisé au sein de chaque institution et coordonné entre elles, fixant des priorités d’actions, des objectifs précis, des échéances et un calendrier de mise en œuvre.

À travers ces engagements communs, la France donne l’exemple d’une mobilisation sans précédent de toutes les institutions qui font le sport français.

À l’image du CNOSF et du CPSF, désormais tous les deux présidés par des femmes, le changement est en marche pour que toutes les femmes puissent accéder à des postes à responsabilité et travaillent de manière égalitaire avec leurs homologues hommes pour une vision rénovée du sport et de la place des femmes.

Le Forum Génération Égalité est un rassemblement mondial en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes, organisé par ONU Femmes en partenariat avec les jeunes et la société civile, et accueilli conjointement par les gouvernements de la France et du Mexique. Le Forum place au cœur de son action la société civile et toutes les parties prenantes. Ce rendez-vous 2021 marque le 25ème anniversaire de la Conférence mondiale sur les femmes organisée à Pékin et l’adoption d’un Programme d’actions sur le pouvoir de l’activisme, de la solidarité féministe et le rôle moteur de la jeunesse afin d’atteindre un changement qui transforme véritablement nos sociétés.

Déclaration commune

Le sport doit être un facteur de progrès. C’est un outil formidable pour repousser les limites de l’assignation ou des stéréotypes de genre, dès le plus jeune âge. Les engagements pris par les institutions qui représentent le sport français sont un signal puissant. Cette déclaration commune témoigne de notre volonté d’agir ensemble concrètement et dès maintenant pour donner aux femmes toute leur place dans le monde sportif. Pour donner à toutes les femmes le droit au sport.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports

Cette déclaration commune s’inscrit pleinement dans les priorités qui seront celles du CNOSF pour l’olympiade qui s’ouvre. Je suis heureuse que le CNOSF, en complémentarité de l’État, s’engage résolument, concrètement et avec ambition pour faire progresser les enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport.

Brigitte Henriques, Présidente du CNOSF

Comme Présidente, comme athlète, comme femme, j’ai toujours voulu contribuer à ce que l’égalité soit effective dans le sport. Cette déclaration montre qu’ensemble, nous pouvons avancer plus encore.

Marie-Amélie Le Fur, Présidente du CPSF