Le CROS Île-de-France en partenariat avec la Région Académique d’Île-de-France, organisait ce jeudi 23 juin une course solidaire dans le cadre de la Journée Olympique. 700 élèves des trois académies franciliennes ont parcouru en relai 20.24km pour se retrouver à l’INSEP l’après-midi et découvrir de nombreuses activités sportives. Une Journée Olympique placée sous le signe de la paix, du partage et de l’effort.

« Bouger, apprendre et découvrir »

Cette Journée Olympique aura ravi les élèves des trois Académies franciliennes, Créteil, Paris et Versailles. Au départ de Puteaux, ils étaient 200 à se lancer pour débuter le parcours. D’autres élèves les ont rejoints petit à petit, au Champ de mars, aux Invalides ou encore à l’Hôtel de Ville de Paris. À l’arrivée, au Château de Vincennes, ils étaient 700 à parcourir le dernier tronçon de la course pour arrivée à l’INSEP, haut lieu symbolique de l’excellence sportive et du sport de haut niveau français. Une course qui a réuni les élèves, tous enchantés et ravis, d’avoir partagé ensemble des moments forts autour du sport et de ses valeurs.

L’après-midi, tous les élèves se sont retrouvés pour pratiquer, grâce à nos Ligues et Comités régionaux, de nombreuses activités sportives. Badminton, Skateboard, Golf, Athlétisme, Hockey sur gazon, volley assis, course d’orientation, tchoukball, torball, boccia, basketball ou encore hip-hop. Des ateliers citoyens étaient également proposés, dont trois par le CROS Île-de-France : un atelier sur la laïcité, un autre sur le développement durable et un dernier sur l’Olympisme et le Paralympisme. L’idée étant de sensibiliser les jeunes aux valeurs du sport et à celles de la citoyenneté.

©CNOSF / KMSP

©CNOSF / KMSP

©CNOSF / KMSP

« Allier l’art et le sport »

La Journée Olympique n’est-elle pas l’occasion rêvée d’associer, au même moment, le sport et la culture ? Car allier l’art et le sport, “le muscle à l’esprit” comme le disait Pierre de Coubertin, est l’un des fondements de l’Olympisme.

C’est pourquoi cette année, la Journée était sportive et aussi culturelle. D’abord, parce que la course solidaire passait par les hauts lieux de la culture parisienne : le musée des Invalides, l’Hôtel de Ville de Paris, le Champ de Mars. Mais aussi, parce qu’elle était associée directement aux acteurs de la culture. L’arrivée à l’INSEP était marquée par un spectacle d’art lyrique mis en place par l’Atelier Lyrique de Bourgogne et ses comédiens, une compagnie d’art lyrique dirigée par Madame Stéphanie Gastaud. Et des ateliers culturels autour de la danse, du breakdance et du hip-hop étaient également proposés aux jeunes tout l’après-midi.

Ensemble, le sport et l’éducation

Cette Journée Olympique est symbolique. Symbolique par son importance et sa célébration. Symbolique car elle réussit à associer l’éducation nationale et le sport. Ainsi que l’a rappelé Evelyne Ciriegi lors de son élocution :

« Je suis très heureuse de vous avoir tous les trois réunis, Madame et Messieurs les Recteurs d’Académies, grâce au sport, pour le sport. Cette Journée Olympique, c’est l’occasion de promouvoir auprès de toute la jeunesse francilienne le sport et les Jeux Olympiques et Paralympiques, en collaboration avec l’Éducation nationale pour se réunir autour de trois grands sujets : la paix, la culture et le sport partagé ».

Bouger pour la paix

Cette année, la Journée Olympique était placée sous le signe de la paix. Ce jeudi, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) lançait un défi à tous les Français : courir, marcher, faire du vélo ou encore de la trottinette, seul ou en famille, sur 2024 mètres, pour partager un message de paix. Chacun a pu relayer son défi sur les réseaux sociaux avec #Defi2024m #JeBougePourLaPaix #JourneeOlympique et ainsi participer à la création d’un arbre virtuel géant, symbole de paix. À l’INSEP, les élèves de chaque établissement sont venus déposer un message sur l’arbre de la paix. Un moment symbolique de communion autour de valeurs partagées : la liberté, l’égalité, la solidarité et la tolérance.

©CNOSF / KMSP

Ce n’est pas tout

Le CROS Île-de-France était mobilisé sur de nombreux événements pour célébrer la Journée Olympique. La semaine prochaine, vous pourrez tous les retrouver.

Nos remerciements s’en vont à toutes les personnes qui ont collaboré à ce projet et à tous les partenaires qui ont permis la belle réalisation de cette journée : les trois académies franciliennes, les UNSS Créteil, Paris et Versailles, l’USEP, la Ligue Île-de-France FFSU, le CNOSF et la DRAJES Île-de-France.

Découvrir l’album photo

Célia Samson.