Le lundi 21 mars, sous l’impulsion de sa Présidente Evelyne Ciriégi, le CROS Île-de France a participé à la cérémonie du ravivage de la Flamme, sous l’Arc de Triomphe. Une mise en avant qui illustre son engagement dans le quotidien des Franciliens.

Il convient de rappeler, en préambule, que le CROS Île-de France est désormais doté d’une commission rebaptisée Civisme et Mémoire. Présidée par Michel Jomin, son appellation dit tout de l’ampleur et de l’importance incontournable de sa mission. « Il s’agit de donner du sens et de véhiculer ces valeurs fondamentales, a fortiori essentielles », résume Michel Jomin pour qui le cœur de cible est, bien sûr, les jeunes auxquels il est nécessaire de « faire prendre conscience de leur appartenance à l’Histoire de la Nation ».

La commission Civisme et Mémoire est riche de la diversité et de l’investissement de ses membres, se félicite, au demeurant, son Président : « Chacun apporte sa contribution dans une complémentarité fructueuse. Tout le monde est très fortement impliqué et fait bénéficier de son expérience de l’organisation d’évènements, de défis, mais également de sa connaissance du milieu fédéral et des territoires. » Parmi eux Roland Palacio, Vice-Président et Commissaire de la Flamme sous l’Arc de Triomphe – Flamme de la Nation et dont l’expertise s’avère des plus précieuse. Il a pleinement œuvré, avec ses collègues Commissaires, pour que cette cérémonie soit une réussite totale.

Une adhésion à un protocole immuable et à la symbolique qu’il recèle

Ce qui a été le cas. Cette cérémonie n’a pas été qu’un succès d’estime mais bel et bien tangible puisqu’elle a réuni plus de cent-cinquante personnes qui avaient répondu à l’invitation de la Présidente du CROS Île-de-France, Évelyne Ciriegi. Etaient Présents des personnalités telles que Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre en charge des personnes handicapées ainsi que le Général de Corps Aérien (2S) Henry de Roquefeuil, des dirigeants et des acteurs du sport régional et encore, des sportifs de haut niveau de la Maison de la Performance, pensionnaires du CREPS d’Île-de-France et, pour certains, en lice afin de représenter la France aux Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024.

« Par une belle soirée de printemps ensoleillée, nous avons eu la chance de défiler sur les Champs-Élysées, de déposer des fleurs, puis la gerbe du CROS Île-de-France déposée par la Présidente Evelyne Ciriégi et enfin une gerbe déposée par Madame la Secrétaire d’Etat, sur la tombe du Soldat inconnu. Ensuite le glaive du ravivage tenu par Madame la Secrétaire d’Etat, entourée de 2 jeunes du Mouvement sportif, avant de signer le Livre d’or. Par ailleurs, le drapeau du CROS Île-de-France a été salué par les autorités. Le tout au son de la musique de la Police nationale », raconte Michel Jomin.

Il s’agissait donc d’un moment inédit. La présence du CROS Île-de France atteste de son rôle incontournable en tant que sport francilien ainsi que de sa volonté d’exprimer son adhésion à un protocole immuable et à la symbolique qu’il recèle. Et ce, au nom et avec l’ensemble du sport francilien – CDOS, Ligues et Comités régionaux. C’est dans la lignée de cette aspiration profonde que le CROS Île-de France est devenu membre de l’union d’associations La Flamme sous l’Arc de Triomphe – Flamme de la Nation.

La participation nombreuse à cette cérémonie doit apporter une suite encore plus importante en mobilisant toutes les forces, les convictions de nos Ligues et Comités franciliens.

A bientôt pour un rendez-vous en 2023

Alexandre Terrini

Découvrir l’album photo