Source Paris 2024

Mme Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et M. Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques de Paris 2024, ont signé mercredi 20 janvier 2021 une convention visant à développer une collaboration ambitieuse avec Paris 2024, via son label« Terre de Jeux 2024 », au travers du programme national Action cœur de ville.

Ce programme piloté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) contribue au développement durable de 222 villes « moyennes », de métropole et d’outre-mer, qui exercent un rôle irremplaçable de centralité pour tout leur territoire. Ces villes à taille humaine sont à cet égard des fortes contributrices à la pratique sportive par leurs installations municipales et l’aide aux clubs.

Cette convention répond à l’ambition croisée de Paris 2024 et de l’ANCT de faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, les Jeux de toute la France, un évènement qui rassemble et un vecteur d’attractivité et de développement des collectivités, qui sont les premières contributrices à la pratique sportive. Pour la première fois, un label a été créé afin que les collectivités territoriales puissent être étroitement associées à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques. « Terre de Jeux 2024 » permet aux acteurs du mouvement sportif et aux collectivités territoriales de toute taille, de s’engager dans l’aventure olympique et paralympique en mettant davantage de sport dans la vie de leurs habitants.

Cette collaboration naturelle s’adresse de manière pionnière aux 148 villes du réseau Action Cœur de ville labellisées « Terre de Jeux 2024 ». Au-delà des partages d’informations et outils de communication conjoints, ces villes bénéficieront d’une nouvelle initiative permettant de favoriser le développement du « design actif » dans leurs espaces, outil novateur au service de l’attractivité des centres-villes comme de la lutte contre la sédentarité de ses habitants.

Le design actif est un concept encore peu connu en France qui a émergé en Amérique du Nord dans les années 1980 en réaction aux constats alarmants sur l’accroissement de l’obésité et des comportements sédentaires des populations. Il consiste donc à aménager très simplement des espaces publics et des bâtiments pour favoriser l’activité physique et sportive au quotidien, pour tous. Concrètement il s’agit de « détourner » l’usage habituel de l’urbanisme de tous les jours afin d’inciter la pratique sportive libre et spontanée. En cela, le design actif permettra de créer un héritage à la fois matériel et immatériel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Télécharger le dossier de présentation du dispositif