Source Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques

Depuis plusieurs années, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques met en œuvre un plan de lutte contre les noyades et des actions pour accompagner les enfants dans la découverte du milieu aquatique. Découvrez la campagne pour l’année 2022.

En France, les noyades accidentelles représentent toujours la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. En 2021, la neuvième édition de l’enquête NOYADES, menée par Santé publique France entre le 1er juin et le 30 septembre 2021, a recensé 1 480 noyades accidentelles dont 27 % ont conduit à un décès. Le total des noyades a davantage concerné les plus jeunes, à commencer par les enfants de moins de 6 ans (22%), mais aussi les seniors (41%). 47 % des noyades accidentelles ont eu lieu en mer, 26 % en piscine tous types confondus, 23 % en cours d’eau ou plan d’eau et 4 % dans d’autres lieux (baignoires, bassins). Par rapport à la précédente enquête réalisée en 2018, le nombre de noyades accidentelles en 2021 est moins élevé. Il s’expliquerait en partie par des conditions climatiques moins favorables à la baignade ces dernières années. Mais les récents épisodes caniculaires ont néanmoins rappelé l’augmentation des risques de noyades lors des périodes de forte chaleur.

Dans ce contexte, il est primordial de sensibiliser régulièrement le grand public aux risques liés à la baignade et de promouvoir les mesures élémentaires de protection ainsi que les comportements à adopter en matière de vigilance et de respect strict des consignes de sécurité.

Le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques déploiera à nouveau cet été des messages de prévention des noyades avec :

  • Une campagne radio programmée autour des week-end traditionnellement les plus accidentogènes (14 juillet, 15 août, fin d’été) ;
  • Des spots audio et des vidéos de prévention et de sensibilisation à destination des jeunes parents et des séniors ;
  • Le déploiement d’affiches aux abords les plages et sur les lieux de baignades.

Les bons comportements à adopter avant de se baigner

Assurez-vous de votre niveau de pratique

  • A tout âge, apprenez à nager avec un maître-nageur.
  • Demandez à un maître-nageur d’évaluer votre niveau et celui de vos enfants.
  • Prévenez vos proches dès que vous allez vous baigner.
  • Si vous ressentez le moindre frisson ou trouble physique, ne vous baignez pas.

Préférez les zones de baignade surveillées

  • A votre arrivée, informez-vous sur les zones de baignade pour savoir si elles sont surveillées, interdites ou dangereuses.
  • Pour vous baigner, préférez les zones surveillées où l’intervention des équipes de secours est plus rapide.
  • Restez toujours attentifs à vos enfants, même si la zone est surveillée.

Informez-vous sur les conditions de baignade

  • En arrivant sur votre lieu de baignade, renseignez-vous auprès du personnel chargé de la surveillance sur les conditions de baignade : courants, dangers naturels, etc.
  • Respectez toujours les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et/ou par les sauveteurs.
En savoir plus

Dans cette même optique de prévention contre les noyades, le CROS Île-de-France est engagé dans l’accès à l’eau pour les jeunes franciliens. En effet, le CROS propose des Aqua tests (test de la Fédération Française de Natation « Sauv’Nage »), mais également l’événement « Sport en Eau », permettant aux enfants issus de QPV d’avoir une pratique sportive tout en ayant accès à l’eau. Ces opérations prennent toutes leurs mesures au sein du mouvement sportif francilien qui s’associe pleinement à la volonté nationale du ministère des Sports avec le plan « Aisance Aquatique » et le J’Apprends à Nager.

En savoir plus sur les aqua tests
En savoir plus sur Sport en Eau