Le CROS a fait le choix d’éditer un livre diffusé lors de la dernière Assemblée générale élective, le 27 mars. Loin d’être un panégyrique à la gloire de quiconque, il se veut avant tout et exclusivement un outil didactique et pédagogique pour présenter le positionnement et le rôle de l’instance déconcentrée du CNOSF au cœur du paysage sportif francilien.

« Le sport pour toutes et tous, à tous les âges de la vie » : le titre de l’ouvrage publié par le CROS Île-de-France dit tout du fil d’Ariane qui régit son action au quotidien, tant sur le terrain qu’auprès des autres acteurs du sport francilien. Avec, en toile de fond, une place à l’épicentre, au confluent des compétences des uns et des autres. A la clef, une vision à 360 degrés du secteur et une légitimité tous azimuts pour faire entendre la voix de l’olympisme et, plus largement, d’un accès sans exclusive à la pratique sportive quels que soient l’âge, le lieu, l’origine sociale et l’environnement personnel de chacun.

« Le CROS induit de la transversalité et de la mutualisation »

Le livre se décline en six parties qui reflètent la complémentarité autant que le caractère exhaustif des interventions du CROS Île-de-France. Des initiatives du type « Sport en » à la solde de la mixité sociale et de genre au sport santé en passant par l’offre de formations et le soutien aux athlètes de haut niveau : il n’y a pas un domaine où le CROS est absent en Île-de-France, navire amiral des régions françaises. De même, veille-t-il à se faire l’infatigable défenseur des principes fondamentaux de la République, à commencer par la laïcité, et à lutter contre les dérives de tous ordres (intégrisme, sexisme, violences…)  qui les menacent. Un éclectisme qu’il convenait de décrypter dans le contexte de la nouvelle gouvernance du sport français, tant à échelon national que local. Sa propension à être partout où on l’attend mais également à investir les chantiers susceptibles de faire avancer la cause du sport n’a eu de cesse de renforcer sa légitimité et sa crédibilité aux yeux du pouvoir politique, qu’il s’agisse de la Région et de l’État, partenaires aussi incontournables que fidèles dans une communauté de vues et d’intérêts bien comprise. Ce qu’illustrent les préfaces de Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France, et de Marc Guillaume, Préfet de région et de Paris.

« Nous avons voulu montrer que le CROS est bel et bien la tête de réseau du sport francilien, justifie sa Présidente, Évelyne Ciriegi. Les institutionnels comptent sur nous en tant que relais qui fait le lien entre l’État, les collectivités territoriales, le monde économique, les CDOS et, bien sûr, les clubs. Par ailleurs, nous avons toujours contribué au développement des ligues et des comités régionaux. En somme, le CROS induit de la transversalité et de la mutualisation tout en étant apolitique, ce qui constitue sa force. » Par ailleurs, précise Évelyne Ciriegi, « nous avons choisi de faire ce livre pour témoigner de l’unité du mouvement sportif régional à l’aube d’une mandature qui sera marquée par trois Jeux olympiques, ceux de Tokyo, de Pékin et de Paris. Ce qui était une occasion de jeter les bases de l’avenir du CROS et des projets qui le meuvent. »

« Montrer le CROS Île-de-France tel qu’il est »

La charte graphique sert opportunément cette ligne éditoriale. « L’histoire est un magnifique ambassadeur pour l’avenir. La maquette de ce livre, que l’on doit à Élise Druon de l’agence EliLoCom, fait la part belle aux fondamentaux de l’action du CROS Île-de-France et traduit son ouverture vers l’avenir et les JO de Paris 2024. Aérée, faisant la part belle à l’image, elle donne envie au lecteur de tourner les pages et le guide dans sa découverte du récit à travers un graphisme épuré et moderne, explique Laurent Petitbon en charge de l’édition. Notre ambition a été de montrer le CROS Île-de-France tel qu’il est, en mouvement, toujours au contact des sportifs et des jeunes sur le terrain. C’est ce que traduit l’iconographie riche et variée, majoritairement issue du fonds propre du Comité. Le parti-pris éditorial est de montrer que dans chaque délégation, à laquelle correspond une parties du livre, l’objectif de réussir les Jeux à Paris en 2024 est au centre des préoccupations. »

« Le CROS Île-de-France avait pris son bâton de pèlerin dès les prémices de la candidature de Paris, rappelle Laurent Petitbon. Il sera un acteur incontournable pour promouvoir les JOP 2024 et mettre en œuvre les actions donnant vie aux concepts portés par le COJOP : l’héritage, la célébration et l’engagement de tous. Un grand merci à Évelyne Ciriegi de nous avoir permis de réaliser cet ouvrage et de partager avec le CROS Île-de-France un bout de chemin vers les Jeux à Paris. » Dont le Comité sera pleinement partie prenante, en atteste la postface de Tony Estanguet, Président de Paris 2024.

Alexandre Terrini

Remerciements

« Je remercie toutes les personnes qui se sont impliquées, de près ou de loin, au service du développement du CROS Île-de-France dans toutes les dimensions au cours de la mandature qui s’achève.

Élus, Présidents et membres de commissions, bénévoles, permanents, chacune et chacun est indispensable à la vie de notre structure. Un remerciement spécifique au CNOSF et à son président Denis Masseglia, qui ont su s’appuyer sur les structures déconcentrées pour mettre en place des actions répondant aux objectifs qu’ils déterminent en les adaptant aux particularités du territoire. J’adresse avec beaucoup de gratitude mes remerciements aux partenaires institutionnels régionaux, les services de l’État et le Conseil Régional Île-de-France, qui nous ont toujours manifesté leur soutien fidèle et amical, tissant au fil du temps des liens qui engendrent la réussite des actions menées.

Ce livre est désormais le vôtre. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à le lire que l’équipe dirigeante en a pris à le concevoir. Pour terminer, un immense merci aux différentes personnes qui ont collaboré à la création de cet ouvrage sous la houlette de Laurent Petitbon : Christian Auger, Dominique Bret, Bernard Bruche, Benoît Cayron-Renaux, Thibault Cirier, Michel Jomin, Alain Sapience, Alexandre Terrini et Marie Richard, ainsi qu’à ceux qui nous ont fait l’honneur de leur contribution : la Présidente de la Région Île-de-France Valérie Pécresse, le Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris Marc Guillaume et le Président du COJOP Paris 2024 Tony Estanguet.

Tous ensemble construisons le sport de demain ! »

Evelyne Ciriegi

Découvrez le livre du CROS Île-de-France !