On ne présente plus les événements « Sport En » organisées par le CROS Île-de-France, une marque de fabrique affichée du Mouvement Sportif Francilien pour permettre au plus grand nombre de découvrir et pratiquer différentes disciplines sportives. Pour la 12ème édition du « Sport en Mixte » qui s’est tenue les 20 et 21 juillet sur l’île de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines, ce sont de nombreuses Ligues et Comités Régionaux qui ont été mobilisés sur place pour permettre aux adolescentes et adolescents issus de structure de jeunesse des quartiers prioritaires de la politique de la ville de se réunir et se retrouver autour du sport et de ses valeurs tout au long de la journée. L’objectif de l’événement est de promouvoir la mixité avec une pratique sportive encadrée qui respecte la parité avec 50% de filles et 50% de garçons.

Si certes le Mouvement sportif Francilien a été pleinement mobilisé pour ce rendez-vous, rien n’aurait été possible sans les soutiens fidèles et précieux du Conseil Régional d’Île-de-France, l’Agence Nationale du Sport ainsi que la DRAJES qui permettent de pérenniser les « Sport En » avec toujours plus de jeunes impactés par l’opération. C’est précisément cet héritage et la transmission de valeurs citoyenne et sociétale qui nourrisse l’engagement du CROS qui explique la présidente Evelyne Ciriegi : « Ces opérations s’inscrivent dans une démarche toujours inspirante pour les jeunes des QPV et impactante tant l’engagement des Ligues et des Comités Régionaux est total à travers les ateliers sportifs et citoyens proposés qui permettent à chaque édition à des centaines d’adolescentes et adolescents qui n’ont pas la chance de partir en vacances de se retrouver et de s’approprier les thématiques de mixité, d’égalité mais également de laïcité. Ce travail de sensibilisation est possible à travers le sport parce que nous l’utilisons comme un langage universel.

Les jeunes issus de structures de jeunesse de l’ensemble des départements de la Région ont été encadrés pendant ces deux jours par des professionnels du sport fédéral pour découvrir différentes activités sportives : pétanque, torball/bumball, équitation, judo, badminton, handball ainsi que du speed raquette. Ces activités sportives se sont complétés par deux ateliers citoyen sur la laïcité et la lutte contre les violences animés respectivement par Alain Sapience et Martin Hupenoire.

C’est effectivement un nouveau succès pour les journées des 20 et 21 juillet avec des actions de terrains qui ont permis d’accentuer la vision d’un modèle sportif solidaire et pérenne dans la dynamique de l’héritage des Jeux de Paris 2024.

Découvrir l’album photo de l’événement