Source Institut Paris Région

En baskets, à vélo, en skate… le sport s’impose dans nos villes comme un besoin vital d’oxygène dans un monde de plus en plus urbain, sédentaire et digital. Parce qu’il se pratique aujourd’hui partout et tout le temps, parce qu’il est un vecteur de convivialité et d’attractivité des territoires, un outil d’inclusion sociale comme de santé publique, le sport est au cœur de la transformation des métropoles.

Alors que la pression foncière et les impératifs écologiques n’ont jamais été aussi puissants, les villes doivent aussi, désormais, donner toutes leurs places aux activités sportives, inventer de nouveaux espaces des plus organisés aux plus libres, de la mobilité active au sport-spectacle, de simple plaisir aux compétitions de haut niveau.

Cela implique un changement des modes de faire des acteurs de la ville et de ceux du monde sportif professionnel comme amateur, afin d’innover dans la conception des lieux dédiés au sport et de les penser en interaction avec leur environnement. Il s’agit de promouvoir une nouvelle vision de la ville, devenue « équipement sportif » pour tous.

Nul doute que l’accueil en Île-de-France des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 accélérera cette prise de conscience.

Télécharger