À seulement deux ans des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, la Journée Olympique 2022 a fait un carton plein en Île-de-France. De nombreux événements sportifs et culturels se sont tenus dans le cadre de cette Journée. Et tous avaient la même ambition : celle de proposer un sport pour toutes et pour tous, à tous les âges de la vie.

Une course solidaire sur 20.24km

Le CROS Île-de-France en partenariat avec la Région Académique d’Île-de-France, organisait le jeudi 23 juin une course solidaire dans le cadre de la Journée Olympique. 700 élèves des trois académies franciliennes ont parcouru en relai 20.24km pour se retrouver à l’INSEP l’après-midi et découvrir de nombreuses activités sportives mises en place par les Ligues et Comités régionaux. Une Journée Olympique en présence d’Evelyne Ciriegi placée sous le signe de la paix, du partage et de l’effort.

Découvrir l’article

Un stade de France aux couleurs de Paris 2024

Dimanche 26 juin, aux abords du Stade de France transformés en immense terrain de jeux à ciel ouvert, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont venues en famille et entre amis profiter de nombreuses initiations et démonstrations sportives et artistiques. Sur 40 000 m2 de pistes et terrains de sport aménagés pour l’occasion, petits et grands ont pu venir découvrir, pratiquer et admirer plus de 30 sports olympiques au programme des Jeux de Paris 2024 (entre autres, escrime, aviron, natation, voile, breaking, badminton, tennis de table) et quelques sports paralympiques (volley assis, basket fauteuil), en présence de Tony Estanguet, Président de Paris 2024, Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Brigitte Henriques, Présidente du Comité National Olympique et Sportif Français, Anne Hidalgo, Maire de Paris, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Philippe Sturm, Président du CDOS 93, Matthieu Hanotin, président de Plaine Commune, maire de Saint-Denis et Evelyne Ciriegi, Présidente du CROS Île-de-France.

©CNOSF

Un rallye dans la capitale

L’association CAPSAA organisait le jeudi 23 juin l’étape capitale d’Educap City. Près de 2000 enfants âgés de 9 à 14 ans provenant des quatre coins de la France étaient présents pour participer à la dernière étape du rallye civique et citoyen. Le CROS Île-de-France était présent sur le village de l’évènement au pied de la Tour Eiffel, sur le complexe sportif Émile Anthoine pour proposer un atelier sur l’Olympisme et le Paralympisme. Répartis en équipes, les groupes ont pu découvrir tout au long de la journée des hauts lieux de la République, des monuments historiques et culturels emblématiques, des organisations internationales et des associations citoyennes. Un événement auquel la Présidente du CROS Île-de-France était présente pour remettre les médailles et féliciter l’engagement de tous les jeunes pour leurs efforts accomplis.

Une opération extraordinaire portée notamment par notre membre du Conseil d’administration, le champion Ryadh Sallem.

Du sport dans les prisons

« Le sport pour toutes et pour tous, à tous les âges de la vie ».

C’est la devise du CROS Île-de-France et il entend bien la promouvoir. Pour cette Journée Olympique 2022, le CROS Île-de-France a mis en valeur les projets de sport en milieu carcéral, un engagement fort de l’association qui travaille depuis de nombreuses années sur la thématique.

C’est d’abord mercredi 22 juin que le CDOS de Seine-et-Marne en partenariat avec le CROS Île-de-France organisait un évènement pour développer la pratique du sport des prisonniers : un tournoi de basket 3×3 organisé au gymnase municipal de la ville de Fleury-Mérogis et qui opposait plusieurs prisons franciliennes. Alain Sapience, Vice-président en charge de la délégation « Éducation et Citoyenneté » était présent sur événement.

C’est ensuite mercredi 24 juin qu’une compétition de street workout en distanciel par écrans interposés s’est tenue. Elle opposait les prisons de Poissy et de Fleury-Mérogis, en présence de la Présidente Evelyne Ciriegi. Plusieurs exercices de musculation étaient proposés aux détenus : les trois meilleurs de chaque prison recevaient ensuite une médaille, offerte par le CROS Île-de-France.

Une grande mobilisation des scolaires

Le Journée Olympique, c’est aussi le moment de rappeler l’importance de la mesure de 30 minutes d’activité physique quotidienne dans les écoles. C’est encourager les élèves à faire du sport. C’est aussi permettre à chacun de s’initier à la pratique de sports olympiques en présence d’athlètes, dans le partage et les valeurs de l’olympisme.

À ce titre, le CROS Île-de-France proposait de nombreux ateliers, exposés et interventions d’athlètes aux établissements labellisés « Génération 2024 ».

C’est d’abord à l’école élémentaire Boileau à Montrouge que le CROS Île-de-France s’est rendu pour proposer des exposés sur les valeurs de l’Olympisme et du Paralympisme à 6 classes de primaire. Ces exposés ont mené à de nombreux échanges avec les jeunes sur les Jeux Paris 2024.

Le 28 juin, Alain Sapience, Vice-président du CROS Île-de-France en charge de l’Éducation et la Citoyenneté s’est rendu à l’inauguration du musée à l’École élémentaire des Epinettes dans le 17ème arrondissement de Paris. Un musée réalisé par une classe de CM2 qui rassemble une quantité impressionnante de photos, de reportages au travers des visites effectuées au musée olympique de Lausanne, de Roland Garros et au travers des rencontres avec les athlètes, des membres du CIO…

Enfin, la Journée Olympiques a également été riche en partage pour la Team Sport – CROS Île-de-France. Ibrahim Konaté, Gilles Lecocq, Pierre Gouzou et Alexandra Jupiter sont intervenus dans différents établissements de la région afin de partager leur histoire auprès de jeunes élèves franciliens.

Découvrir l’article sur la Team Sport mobilisée pour la Journée Olympique

Inauguration du Musée les Epinettes

Intervention d’Ibrahim Konaté

Exposé Ecole Boileau

Toujours en lien avec « Génération 2024 » la Fondation PSG organisait, en partenariat avec l’académie de Paris, un événement au Parc des Princes avec six classes de primaire issues des quartiers prioritaire de la ville. L’objectif : la découverte du football en présence des athlètes du PSG. Un événement dont le CROS Île-de-France était partenaire.

Et enfin, se tenaient le 21 juin 2022 en présence de Christian Auger,  les « Jeux du Val-d’Oise », un projet porté par un consortium d’acteurs : le Comité Départemental Olympique et Sportif du Val-d’Oise (CDOS 95), le Centre Départemental de Formation et d’Animation Sportives (CDFAS), le Conseil départemental du Val-d’Oise et les comités départementaux d’Athlétisme, de Basket-ball, d’Handball et d’Handisport. Un projet qui a pour objectif de mobiliser les classes de quatrième des collèges du département autour des valeurs olympiques et des Jeux de Paris 2024. Il touche majoritairement les établissements scolaires issus du réseau d’éducation prioritaire (REP et REP +) ainsi que les collèges disposant d’une section sportive ou d’une classe olympique.

©Académie de Paris

Une Journée Paralympique

Le CROS Île-de-France s’est retrouvé à le 23 juin à la CIPALE dans le bois de Vincennes aux côtés de la fondation Anaïs qui a réuni 150 enfants et adultes en situation de handicap autour du vélo dans le vélodrome Jacques Anquetil de Paris avec 150 accompagnants et la volonté affirmée d’être ensemble et de se retrouver autour d’un sport inclusif et d’une grande fête avec des participants de 4 régions de France. La Présidente Evelyne Ciriegi était présente pour représenter le CROS Île-de-France.

Sport Adapté – Succès du 1er Festival Culturel

Source Ligue du Sport Adapté d’Île-de-France

Dans le cadre de la Journée Olympique ce jeudi 23 juin, la Ligue du Sport Adapté d’Île-de-France organisait le 1er Festival culturel et sportif au stade nautique Olympique de la base de Vaires-Torcy. Plein succès pour cette manifestation qui vise à regrouper la culture et le sport dans un même lieu pour faire une grande fête autour du handicap mental et/ou psychique. C’est un lieu d’échange et de découverte qui vise à développer la culture pour les personnes en situation de handicap et promouvoir ce qui est fait dans les établissements spécialisés, les écoles et encore dans les associations.

La ligue de Sport Adapté veut de cet évènement, dans un contexte d’inclusivité, rendre les personnes en situation de handicap mental et/ou psychique acteurs de ce festival. Partenaires de l’organisation, très réussite grâce au Président Bruno Hennebelle et à son équipe, le CDOS de Seine-et-Marne et le CROS Île-de-France étaient représentés respectivement par Jean-Pierre Langlais – Vice-Président et Michel Jomin – Trésorier Adjoint.

Vous trouverez un aperçu de cette journée en cliquant sur le bouton ci-dessous.

En savoir plus sur le Festival culturel

Une volonté de lier sport, culture et histoire

En collaboration avec le Comité International Olympique (CIO), le CROS Île-de-France continuait de mettre à disposition des collectivités labellisées Terre de Jeux 2024 et des établissements scolaires Génération 2024, une série d’affiches officielles des Jeux Olympiques de 1924 à 2020. Pour cette Journée Olympique, 3 structures ont accueilli cette exposition qui retrace près de 100 ans d’histoire olympique :

  • L’école élémentaire Les Epinettes (17ème arrondissement)
  • Chaville (92)
  • L’IFAC – Centre Paris Anim’ Wangari Muta Maathaï (20ème arrondissement)

 En route vers Paris 2024 dans le Val-d’Oise

Marie-Christine Cavecchi, présidente du département du Val-d’Oise, et Xavier Haquin, conseiller départemental délégué à l’olympisme et au paralympisme, Président du CDFAS, ont posé le 23 juin la première pierre du chantier de reconstruction et modernisation du Centre de hautes performances sportives du Val d’Oise (CDFAS) à Eaubonne, en compagnie de Christian Auger, Vice-président en charge des Politiques Publiques et du Haut niveau du CROS Île-de-France. Un événement majeur auquel le CROS Île-de-France participait, pour l’établissement qui recevra en 2024, la délégation américaine.

La Journée Olympique, c’est l’occasion de faire vivre les Jeux à toutes et à tous. C’est la célébration du sport et de ses valeurs, dans le partage, l’enthousiasme et la bonne humeur. C’est la découverte de nouveaux sports, de nouvelles disciplines et de nouvelles personnes. Et c’est surtout la commémoration d’une idée : celle que le sport est vecteur de construction, d’éducation, de développement et de paix. Une Journée Olympique plus que réussie donc, pour le CROS Île-de-France.

Célia Samson